Archives mensuelles : avril 2012

Nous vous proposerons bientôt un compte-rendu.

 

Publicités

Compte rendu du 25 avril

Au café citoyen

Début de la réunion 19h30

Présents: 14

(Fred, Tristan, Ophélie, Valère, Joan, Louis, Germain, Claudia, Vincent, Laurent, Steeve, Sophie, Pauline, Claire )

  • Présentation du collectifPremière réunion en décembre 2011

    Deux réunions par mois (une ‘ouverte’ et une d’organisation)

     

  • Discussion ‘politique'(but de notre présentation aux législatives)

     

  • Proposition d’actionÉcrire gaspillage d’emballages sur les emballages inutiles dans les grandes surfaces (exemple des fruits dans des barquettes en polystyrène sous cellophane)

    autres propositions: distribuer des tracts à l’entrée, en parler aux gens…

    au lieu de ‘culpabiliser’ les gens, faire des sortes de cours de cuisine pour apprendre à faire autrement. Idée de loto, les gagnants peuvent manger avec nous!

    Idée de laisser les emballages inutiles dans/devant le supermarché (exemple: dentifrice)

    Question sur les origines des produits sur le marché de Wazemmes

    A mettre en place ‘stand’ de dégustation dans un quartier pour faire différencier les origines (supermarché, bio, local) faire ça de manière un peu ‘durable’ pour pérenniser et recréer du lien.

    • Pour la plaquette (Valère et Fred )elle est en cours, elle sera envoyée par mailse sera un A5 recto verso
    • Les logos fait par Claudia, Joan et Fred ont été montrésChoix pour les logos : celui de Joan avec les escargots verts

       

    PROCHAINS ÉVÈNEMENTS :

     

  • Pour la louche d’or : 1er maiCueillette des orties: Christine, Pauline, Ophélie le lundi sur Villeneuve d’Ascq

    Personnes dispos pour faire la soupe: Tristan, Ophélie, Valère, Sophie, Louis, Pauline

    rendez vous à 10h mardi 1er mai, chez Tristan et Ophélie

    il faut être à 13h à Wazemmes pour l’inscription

    c’est de 15h30 à 19H30 autour de la place du marché

    but: parler de la décroissance et pétition sur l’eau

    plus d’infos sur la louche d’or: http://attacafa.com/

  • Ciné débat + auberge espagnole le mercredi 2 maiconfirmation pour la salle au plus tard vendredi 27 pour distribuer tracts et affiches
  • Anniversaire des indignés le 12 mai
  • Projection du film à l’univers le 16 juin: à confirmer
  • fête des voisins le 1er juin? Quelque chose à faire?
  • Prochaine réunion organisation des objecteurs de croissance le 9 mai
  • 17-18-19 mai à Francfort, lancé par assos intereuropennes type ATTAC, syndicats de travailleurs, places dispo dans le bus de Solidaire, contacter Germain 

Certains Objecteurs de Croissance de Lille étaient présents au rassemblement des Indignés à Paris.

Image

Image

La manifestation des indignés avait bien commencé, dans une ambiance festive, et un petit reportage sur leur action (même sur TF1!).

Mais arrivés au trocadéro, alors qu’ils avaient décidé de  faire une assemblée populaire, tranquillement, les policiers (plus nombreux que les manifestants) les ont encerclé et les ont confinés  dans un coin de la place des droits de l’homme!

Nous étions là, invisible du public, sans que nous puissions nous déplacer ni faire entendre nos revendications !

Nous avons été « libérés » vers 23 h 30 et ramenés par petits groupes, encadrés par des policiers jusqu’à une station de métro pour casser le mouvement et qu’une manifestation ne se reforme pas ailleurs.

Belle leçon de démocratie !!!

Christine.


Un petit texte que j’aimerais partager avec vous.

Un texte de Fred Vargas, écrivain que je trouve réaliste sans être catastrophiste, bref Fred Vargas.

Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l’incurie de l’humanité, nous y sommes. Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l’homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu’elle lui fait mal. Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d’insouciance. Nous avons chanté, dansé.
Quand je dis « nous », entendons un quart de l’humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie meilleure, nous avons jeté nos pesticides à l’eau, nos fumées dans l’air, nous avons conduit trois voitures, nous avons vidé les mines, nous avons mangé des fraises du bout monde, nous avons voyagé en tous sens, nous avons éclairé les nuits, nous avons chaussé des tennis qui clignotent quand on marche, nous avons grossi, nous avons mouillé le désert, acidifié la pluie, créé des clones, franchement on peut dire qu’on s’est bien amusés.
On a réussi des trucs carrément épatants, très difficiles, comme faire fondre la banquise, glisser des bestioles génétiquement modifiées sous la terre, déplacer le Gulf Stream, détruire un tiers des espèces vivantes, faire péter l’atome, enfoncer des déchets radioactifs dans le sol, ni vu ni connu.
Franchement on s’est marrés. Franchement on a bien profité. Et on aimerait bien continuer, tant il va de soi qu’il est plus rigolo de sauter dans un avion avec des tennis lumineuses que de biner des pommes de terre.
Certes.
Mais nous y sommes. A la Troisième Révolution.
Qui a ceci de très différent des deux premières (la Révolution néolithique et la Révolution industrielle, pour mémoire) qu’on ne l’a pas choisie.
« On est obligés de la faire, la Troisième Révolution ? » demanderont quelques esprits réticents et chagrins.
Oui.
On n’a pas le choix, elle a déjà commencé, elle ne nous a pas demandé notre avis. C’est la mère Nature qui l’a décidé, après nous avoir aimablement laissés jouer avec elle depuis des décennies.La mère Nature, épuisée, souillée, exsangue, nous ferme les robinets. De pétrole, de gaz, d’uranium, d’air, d’eau.
Son ultimatum est clair et sans pitié : Sauvez-moi, ou crevez avec moi (à l’exception des fourmis et des araignées qui nous survivront, car très résistantes, et d’ailleurs peu portées sur la danse).
Sauvez-moi, ou crevez avec moi.
Evidemment, dit comme ça, on comprend qu’on n’a pas le choix, on s’exécute illico et, même, si on a le temps, on s’excuse, affolés et honteux.
D’aucuns, un brin rêveurs, tentent d’obtenir un délai, de s’amuser encore avec la croissance.
Peine perdue.
Il y a du boulot, plus que l’humanité n’en eut jamais.
Nettoyer le ciel, laver l’eau, décrasser la terre, abandonner sa voiture, figer le nucléaire, ramasser les ours blancs, éteindre en partant, veiller à la paix, contenir l’avidité, trouver des fraises à côté de chez soi, ne pas sortir la nuit pour les cueillir toutes, en laisser au voisin, relancer la marine à voile, laisser le charbon là où il est –attention, ne nous laissons pas tenter, laissons ce charbon tranquille- récupérer le crottin, pisser dans les champs (pour le phosphore, on n’en a plus, on a tout pris dans les mines, on s’est quand même bien marrés).
S’efforcer. Réfléchir, même.
Et, sans vouloir offenser avec un terme tombé en désuétude, être solidaire. Avec le voisin, avec l’Europe, avec le monde.
Colossal programme que celui de la Troisième Révolution. Pas d’échappatoire, allons-y. Encore qu’il faut noter que récupérer du crottin, et tous ceux qui l’ont fait le savent, est une activité foncièrement satisfaisante. Qui n’empêche en rien de danser le soir venu, ce n’est pas incompatible.
A condition que la paix soit là, à condition que nous contenions le retour de la barbarie –une autre des grandes spécialités de l’homme, sa plus aboutie peut-être.
A ce prix, nous réussirons la Troisième révolution.
A ce prix nous danserons, autrement sans doute, mais nous danserons encore ».
Fred Vargas

Présents : 

Bruno, Vincent, Tristan, Johan, Valère, Christine, Pauline, Laurent, Samuel, Sophie, Claudia.

 

Pour le blog 

Tristan nous explique comment ça marche…

Adresse : objecteursdecroissancelille.wordpress.com

Certains voudraient écrire dans le blog ; Tristan leur enverra la marche à suivre.

Remarque : il serait opportun de présenter les candidatures aux élections législatives sur le blog

 

Avancées de la plaquette

Le petit groupe de travail a bien avancé sur les ébauches de logo « escargot »

Présentation des ébauches au collectif

Le groupe continue le travail et on décidera la prochaine fois du logo final que portera la plaquette

 

Tract de présentation pour les élections législatives

Unanimité sur l’escargot de Bourgogne (de Lille), vivant (belle bête, l’escargot !)

En Effet, il devient urgent de terminer ce tract pour pouvoir le distribuer

Tracter bien en amont des évènements

 

Problèmes de salles 

A Villeneuve d’Ascq, il sera très difficile d’obtenir des salles, toutes les salles étant réservées jusqu’en Septembre !

On avait normalement la salle du LCR du Sart

Coup de fil jeudi matin : la directrice s’y oppose car on est, d’après ses « recherches sur internet », un «parti politique » ; elle n’a rien voulu entendre…

Il faut maintenant trouver une association à la fac de Lille 1 ou Lille3 pour pouvoir investir une salle

Tristan va voir parmi ses connaissances.

Nous demanderons aussi une salle à la MRES

 

Remarques : du collectif

On peut aussi fonctionner sur des assemblées populaires dans la rue, dès qu’il fera beau.

 

A vos agendas

  • La réunion des objecteurs de croissance du  25 avril est annulée et sera reportée au 30 avril à 19 h 30 soit au café citoyen, soit au café Morel

Claudia se charge de voir avec le café Morel, quelles sont les possibilités

Ne pas oublier pour  le 30 04, réunion conviviale : venez avec vos textes ou vos bouquins à échanger

  • Réunion organisation le 9 mai à 19 h 30 soit au café citoyen soit au café Morel
  • Samedi 14 avril : pique nique devant la mairie de Lille avec les cyclopaysans et transhumance du troupeau vers la place de la république suivie d’une action avec le village
  • Le 16 juin : projection du film simplicité volontaire et décroissance 1 à l’univers, suivi d’un débat

Un point sur les candidatures aux législatives

  • Christine et Valère se présentent dans la deuxième circonscription
  • Tristan et Ophélie se présentent dans la première circonscription
  • Bruno se présentera sur la circonscription de Valenciennes, pour peu qu’il  trouve un suppléant

Le groupe irait alors le soutenir soit en faisant une projection débat, soit sous une autre forme, pour faire connaître le collectif par lequel il est soutenu.

 

Si d’autres escargots veulent être candidat, qu’ils n’hésitent pas à nous le faire savoir

oclille-contact@lists.riseup.net

 

 


Présents : Christine, Tristan, Ahmed, Ophélie, Valère, Aurore, Laurent, Sophie, Joan, Claudia,  Pauline puis Samuel, Olivier et Aurélien.

 

1.       Accueil :

Le premier tour de parole permît à chacun de se présenter, d’exprimer ses attentes envers le collectif, d’évoquer sa rencontre avec l’objection de croissance puis suivît une brève présentation du collectif.

 

2.       Discussion autour de la décroissance :

Nous évoquâmes les ravages perpétrés par la société de croissance, le fait d’être objecteur dans un société de croissance (en particulier au travail) et les combats à mener.

Ceci permît d’aborder les quatre niveaux de colportage de la décroissance :

–          La simplicité volontaire et la décolonisation de l’imaginaire.

–          Les alternatives collectives concrètes : ville en transition, monnaie locales, SEL,  jardins collectifs, etc.

–          La visibilité : la participation aux élections de manière non électoraliste, l’organisation de débats, les manifestations, etc.

–          Le projet : réflexion autour de ce que peuvent-être des sociétés de décroissance.

 

3.       Législatives :

Tristan, Ophélie, Christine et Valère ont annoncé qu’ils souhaitaient être candidats. Ils appellent à être soutenus par le plus grand nombre dans cette campagne non électoraliste, le but n’étant pas d’être élus mais de colporter les idées de la décroissance. Deux listes seraient pour l’instant constituées.

L’appel est lancé : Nous appelons ceux qui souhaitent candidater ou les soutenir à contacter le collectif.

La candidature de l’église de la très sainte consommation (ETSC) sur la 1ere circonscription fût évoquée. Une rencontre devrait-être organisée très prochainement.

 

4.       Autres points :

Livres et vidéos ont été échangés lors de cette réunion. Grand merci à Laurent pour avoir déménagé sa bibliothèque ce soir-là.

Plaquette de présentation du collectif, rappel sur l’état d’avancement de celle-ci :

– La mise en page est prête (merci Fred), restera à l’adapter au texte.
– Le logo (déclinaison autour de l’escargot) est à l’étude par Claudia et Joan.
– Sophie, Frédérique et Valère travailleront sur le texte (réunion prévue le 3 avril chez Sophie).

 

5.       A vos agendas !

La prochaine réunion d’organisation du collectif aura lieu le 11 avril à 19h30, Café citoyen.

Ceux qui souhaitent participer à l’organisation peuvent s’inscrire à la liste de diffusion sur la page d’accueil suivante: https://lists.riseup.net/www/info/oclille-contact

Mardi 3 avril à 19h au Café citoyen, préparation de la manifestation mondiale des Indignés du 12 mai.

Samedi 7 avril à 19h à l’Univers, Gala de l’ETSC (réservation sur devenezvousmeme@amentonpeze.org).