Face aux crises sociale, environnementale et démocratique, les partis politiques institués prônent toujours plus de croissance, « croissance à tout prix » qui nous a conduit dans l’impasse.

Nous refusons de continuer à ravager l’environnement et les systèmes sociaux ; notre réponse aux crises est la décroissance.

La décroissance, c’est la transition volontaire vers une société socialement juste, écologiquement responsable, humainement décente et politiquement démocratique. Il s’agit de sortir du capitalisme, du productivisme et de l’hyperconsommation afin de protéger nos ressources naturelles et de limiter le réchauffement climatique. Il s’agit aussi de réduire les inégalités qui deviennent scandaleuses.

Ce consumérisme effréné n’a pas rendu nos concitoyens plus heureux, bien au contraire ; il faut recréer des liens et de la solidarité entre les individus, sortir de l’individualisme. La décroissance tend à l’épanouissement et au bonheur de tous.

 

C’est pourquoi nous proposons :

  • Une société socialement juste
  • Remise en question de la centralité du travail dans nos sociétés
  • Réduction significative du temps de travail par le partage
  • Un revenu décent pour tous : un revenu minimum pour tous, couplé à un revenu maximum
  • Renforcement des services publics de proximité (enseignement, santé…)
  • Gratuité du bon usage et surtaxe du mésusage des biens communs (eau, énergie…)

 

  • Une société écologiquement responsable
  • Relocalisation des productions et des consommations (alimentation …)
  • Création de monnaie locale pour favoriser les achats de produits locaux
  • Promotion de l’agriculture paysanne (AMAP, circuits courts…) et préservation de ceintures vivrières autour des villes
  • Opposition à tout nouveau projet écologiquement irresponsable (grands stades, nouveaux centres commerciaux…)
  • Utilisation plus rationnelle des ressources naturelles (pétrole, métaux, granulats…)
  • Réduction drastique des consommations énergétiques et relocalisation de la production
  • Développement des transports doux et collectifs

 

  • Une société humainement décente
  • Refus de l’exploitation des autres peuples et de leurs ressources
  • Refus de l’hyper concentration des richesses
  • Privilégier la coopération à la compétition dans tous les liens (travail, enseignement …)
  • Développer la culture et la formation permanente
  • Sortir du culte de la vitesse (transports, consommation)
  • Sortir des nucléaires civils et militaires
  • Réorientation des budgets de l’armement
  • Réduction et encadrement drastique de la publicité

 

  • Une société politiquement démocratique
  • Relocalisation de la vie démocratique
  • Réelle prise en compte des citoyens dans les décisions
  • Limitation stricte du cumul des mandats

 

Publicités