Bonsoir à tous,

Tout d’abord, merci de l’attention que vous nous portez depuis ces dernières élections! En réponse  à certaines personnes qui ont eu du mal, ou n’ont pas pu voter pour nous, voici la réponse des responsables de la plateforme PPLD-MOC sur les problèmes liés aux bulletins de vote :

Il y a deux grandes raisons pour lesquelles il a été si difficile de voter pour nous.

Notre structure n’est pas assez importante pour bénéficier du financement des partis politique. A l’heure actuelle, ce sont les candidats qui ont financés leur campagne avec leurs propres deniers. L’impression des bulletins de vote revient à 2000€ environs. Pour être capables de financer 50 campagnes à cette hauteur, il faudrait faire des compromis importants avec nos idéaux.

Nous avons mis en commun les outils informatiques permettant d’imprimer soi-même le fameux bulletin, mais certain-e-s candidat-e-s (des citoyens ordinaires) n’ont pas pu ou compris le fonctionnement que nous proposions (parfois par manque de temps ou d’expérience) : d’où l’impossibilité de voter parfois pour l’objection de croissance. La plateforme nationale était juste un outil d’accompagnement et de convergence, mais chaque candidature restait autonome… d’où les absences de bulletin.

A notre échelle, notre priorité n’était pas d’avoir des voix. Il s’agissait surtout de profiter de la tribune médiatique (un ou deux articles régionaux par candidature) et de faire passer nos idées via les circulaires, les tractages ou collages d’affiches, afin de toucher quelques non-convaincus d’avance. D’autre part, il s’agissait aussi de faire se rencontrer sympathisant-e-s et militant-e-s, ainsi que celui de renforcer les collectifs locaux déjà existants. Les élections sont un très bel outil pour cela. Avoir des voix, est une récompense gratifiante pour nous, mais accessoire en deçà de 2%.

A l’avenir, nous espérons que nos collectifs se multiplieront suffisamment pour permettre de remédier à ce problème lors des prochaines échéances électorales. Beaucoup d’énergie a été investi par tous les participants et nous les en remercions sincèrement.

Nous enverrons prochainement un communiqué bilan plus politique qui sera diffusé sur nos sites web.

En espérant que vous comprendrez que nous n’avons pas sciemment choisi de rendre les votes compliqués. C’est le mode démocratique qui est ainsi fait.

Publicités