Archives de Catégorie: Actions

Pourquoi c’est important

RTE (Réseau de Transport d’Électricité) a décidé de renforcer la ligne THT (très Haute Tension) entre Avelin (près de Lille) et Gavrelle (près d’Arras) en triplant la puissance de la ligne THT 400.000 volts sur un territoire déjà envahi de pylônes.

Les craintes justifiées de nombreux citoyens et associations et d’un certain nombre d’élus exprimées lors du débat public, celles du président de la commission du débat public sont restées vaines ; il en est de même pour les arguments démontrant l’inutilité d’un projet aussi démesuré au regard des réels besoins.
RTE ne tient pas compte du principe de précaution.
RTE, comme prévu, a annoncé qu’il ira jusqu’au bout du projet de renforcement … tout en indiquant son intention de dialoguer ! FLAGORNERIE !
Il semble clair que RTE veut tout simplement construire la ligne en dépit des arguments exprimés ; si nécessaire en ayant recours à la force comme en témoignent les douloureux évènements du Cotentin.
Nous affirmons notre opposition à un grand projet inutile et imposé qui ne permet pas aux citoyens d’être entendus. A maintes reprises il a été prouvé que ce projet est à la fois dangereux -pour la santé humaine, l’agriculture, l’environnement et la démocratie- …et inapproprié.
Le renforcement de ces lignes THT est prévu pour faciliter le marché des échanges d’énergies au niveau européen ; il se base sur des besoins en énergie en expansion dans les années à venir … ce qui est largement contesté et contestable !
Compte tenu des éléments déjà connus sur la nocivité des lignes THT et le manque d’objectivité dans ce dossier, nous demandons l’abandon du projet de renforcement de la ligne.
Cette pétition est à l’initiative du Collectif ANTI-THT 59/62 : anti-tht5962@lists.riseup.net

Signez la pétition et diffusez-la largement autour de vous.

 

1) Dans un premier temps, nous réclamons l’application du principe de précaution ; ce qui veut dire suspendre ce projet de ligne THT.

2) Dans un second temps, nous demandons : une ouverture vers des sources d’énergie plus respectueuses de l’environnement et de la santé publique ; la mise en place d’une commission sur les économies d’énergies ; Une décentralisation des moyens de production avec un contrôle citoyen au lieu d’une hypercentralisation, avec des pertes énormes, une non-implication des citoyens …

3) Cela doit aboutir à : abandonner ce projet coûteux et permettre plutôt de mettre en oeuvre une politique plus respectueuse de tous et de l’environnement.

 

(P.Rose)


Bonsoir à tous,

Tout d’abord, merci de l’attention que vous nous portez depuis ces dernières élections! En réponse  à certaines personnes qui ont eu du mal, ou n’ont pas pu voter pour nous, voici la réponse des responsables de la plateforme PPLD-MOC sur les problèmes liés aux bulletins de vote :

Il y a deux grandes raisons pour lesquelles il a été si difficile de voter pour nous.

Notre structure n’est pas assez importante pour bénéficier du financement des partis politique. A l’heure actuelle, ce sont les candidats qui ont financés leur campagne avec leurs propres deniers. L’impression des bulletins de vote revient à 2000€ environs. Pour être capables de financer 50 campagnes à cette hauteur, il faudrait faire des compromis importants avec nos idéaux.

Nous avons mis en commun les outils informatiques permettant d’imprimer soi-même le fameux bulletin, mais certain-e-s candidat-e-s (des citoyens ordinaires) n’ont pas pu ou compris le fonctionnement que nous proposions (parfois par manque de temps ou d’expérience) : d’où l’impossibilité de voter parfois pour l’objection de croissance. La plateforme nationale était juste un outil d’accompagnement et de convergence, mais chaque candidature restait autonome… d’où les absences de bulletin.

A notre échelle, notre priorité n’était pas d’avoir des voix. Il s’agissait surtout de profiter de la tribune médiatique (un ou deux articles régionaux par candidature) et de faire passer nos idées via les circulaires, les tractages ou collages d’affiches, afin de toucher quelques non-convaincus d’avance. D’autre part, il s’agissait aussi de faire se rencontrer sympathisant-e-s et militant-e-s, ainsi que celui de renforcer les collectifs locaux déjà existants. Les élections sont un très bel outil pour cela. Avoir des voix, est une récompense gratifiante pour nous, mais accessoire en deçà de 2%.

A l’avenir, nous espérons que nos collectifs se multiplieront suffisamment pour permettre de remédier à ce problème lors des prochaines échéances électorales. Beaucoup d’énergie a été investi par tous les participants et nous les en remercions sincèrement.

Nous enverrons prochainement un communiqué bilan plus politique qui sera diffusé sur nos sites web.

En espérant que vous comprendrez que nous n’avons pas sciemment choisi de rendre les votes compliqués. C’est le mode démocratique qui est ainsi fait.


Bonsoir,

Les résultats des élections législatives viennent de tomber!

Voici un petit tableau récapitulatif, fait à partir de lemonde.fr :

Soit 88 voix au total. Pas d’inquiétude concernant la mention « extrême gauche » c’est une étiquette donnée par la préfecture. D’autres objecteurs de croissance en France ont eu l’étiquette « divers écologistes ».

Pour nous, cette campagne à été une réussite, en effet le but n’était pas de faire des voix, mais de colporter les idées de la décroissance. Cependant, je tiens à dire que le taux d’abstention est vraiment inquiétant (dans la 1ère et 8ème plus d’abstentions que de participations!! ), une preuve de plus que de nombreuses choses restent à changer…

Merci à tous ceux qui ont voté pour nous, Bienvenue à ceux qui nous ont découverts!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à commenter l’article, nous tacherons de vous répondre!

Ces élections ne sont pas une fin en soi, nous continuons à oeuvrer pour faire connaître la décroissance :

Vous pouvez nous retrouver des demain, de 12 à 13h sur Radio Campus (106.6) dans l’émission  « Les points sur les i, poing barre » du Collectif DavidS.

Et n’oubliez pas, samedi 16 juin, le ciné-débat au cinéma l’Univers, à Lille des 19h30 autour du film « simplicité volontaire et décroissance ».


Vous avez pu nous voir aujourd’hui en fin d’après-midi sur la grande place de Roubaix, mais également mercredi après-midi place Richebé, à Lille.

L’occasion pour nous de partager nos idées, d’échanger quelques mots, d’offrir du gâteau, des croissants et de distribuer des bulletins de vote, tout ça avec convivialité !

Mercredi, nous avons d’ailleurs été filmé par  »Grand Lille TV’‘.

Cependant, ce petit reportage est truffé d’erreurs … Quelques rectifications s’imposent :

– nous ne sommes pas un parti mais un collectif.

– Je rappelle que Christine n’est pas LA mais UNE des candidates, avec Tristan et Germain.

– Les personnes à la fin de la vidéo de sont pas des  »militants » mais de simple passants  (merci à eux), et on ne voit pas Christine.

-Pour le reste, nous allons leur conseiller de lire nos propositions …


Le premier mai, c’est traditionnellement la fête de la louche d’or à Wazemmes. Chacun peut faire une soupe et venir la partager avec tous : c’est un moment de convivialité dans la ville.

La veille, un groupe d’escargots lillois investit la forêt pour récolter des orties ; grande question : fera-t-il beau demain…

Après une matinée  passée à confectionner une énorme marmite d’une délicieuse soupe  aux orties et une bonne heure pour l’inscription (soumise à des goûteurs avertis) et l’installation, voilà notre joyeuse équipe  prête pour une belle aventure.

Il fait très beau et notre stand est superbe : jolie table blanche, décorée d’escargots colorés et de gouttes d’eau et surtout l’énorme marmite de soupe.

Nous sommes huit  à distribuer de la soupe, distribuer les tracts pour notre ciné débat du 3 mai, les tracts pour les législatives, les tracts pour la fête des indignés du 12 mai et faire signer les pétitions « pour le retour en régie publique de l’eau à Lille ».

Les gens se sont déplacés nombreux pour cette première fête de l’année sous le soleil et il règne un parfum « d’entre deux tours des élections » qui laisse place à la discussion : merveilleuse opportunité pour parler de décroissance et de notre collectif.

Nous n’avons pas remporté la louche d’or mais nous sommes bien décidés à revenir l’an prochain.


Nous vous proposerons bientôt un compte-rendu.

 


Certains Objecteurs de Croissance de Lille étaient présents au rassemblement des Indignés à Paris.

Image

Image

La manifestation des indignés avait bien commencé, dans une ambiance festive, et un petit reportage sur leur action (même sur TF1!).

Mais arrivés au trocadéro, alors qu’ils avaient décidé de  faire une assemblée populaire, tranquillement, les policiers (plus nombreux que les manifestants) les ont encerclé et les ont confinés  dans un coin de la place des droits de l’homme!

Nous étions là, invisible du public, sans que nous puissions nous déplacer ni faire entendre nos revendications !

Nous avons été « libérés » vers 23 h 30 et ramenés par petits groupes, encadrés par des policiers jusqu’à une station de métro pour casser le mouvement et qu’une manifestation ne se reforme pas ailleurs.

Belle leçon de démocratie !!!

Christine.